Print this page

Cahiers de droit de l'entreprise n° 5, Septembre 2016, entretien 5 Controverses autour des enjeux actuels du droit de la concurrence

Entretien avec Pierre-André Buigues, professeur à l'université de Toulouse, et Guy Canivet, ancien membre du conseil constitutionnel premier président honoraire de la cour de cassation, et Olivier Fréget avocat, associé, cabinet Fréget-Tasso de Panafieu, et Christophe Jamin, professeur des universités directeur de l'école de droit de sciences po.

Sommaire :
 À l'occasion de la récente publication de l'essai important de Maître Olivier Fréget « La Concurrence. Une idée neuve en Europe et en France », le Professeur Christophe Jamin a convié son auteur à débattre avec deux grands spécialistes de la matière : un juriste, le Premier président Guy Canivet, qui a joué un rôle clé dans l'évolution du droit français de la concurrence après l'ordonnance du 1er décembre 1986 ; un économiste, le Professeur Pierre-André Buigues, qui fut longtemps conseiller économique à la Direction générale de la concurrence de la Commission européenne.
À cette occasion, Maître Olivier Fréget revient sur sa conception du droit de la concurrence et les finalités qu'il doit remplir, mais aussi sur les critiques parfois très vives qu'il formule à l'égard de son évolution actuelle en France et en Europe. À dire vrai, une double évolution dont les auteurs ne cessent de débattre sous des angles divers. D'une part, l'abandon du market design au profit d'un interventionnisme croissant des autorités de la concurrence sur le marché, afin de répartir directement la valeur entre les acteurs. D'autre part, une prise de pouvoir de la part des économistes, qui négligent l'apport spécifique du droit en cette matière, à la fois sur un plan substantiel et sur un plan procédural.
L'entretien qui suit est parfaitement informé de la matière et de ses mutations concrètes tout en permettant aux lecteurs de comprendre les philosophies qui les sous-tendent. C'est un entretien approfondi qui éclaire sous un jour nouveau les comportements des différents intervenants en droit de la concurrence.